img_7347

Semaines 16-17-18 : De La Gomera à Santa Cruz, ou de l’insouciance aux préparatifs!

Rando et navigation entre amis à La Gomera

Un peu de retard pris ces derniers temps dans notre récit… Entre les amis et la famille en visite, et les préparatifs de la transat, le temps passe à toute allure!

Le 31 octobre dernier, Thera et moi-même retrouvions avec bonheur notre capitaine! On se raconte nos longs we, on ouvre la valise à merveilles ramenées de Bruxelles – parmi lesquelles un guide complet des Antilles, merci Riri et Monique! -, quelques bricoles, courses et préparatifs pour quitter San Miguel le lendemain.

img_7333C’est avec plaisir que nous reprenons la mer et appareillons vers La Gomera le mardi. Sans se presser, les vents variant de 5 à 25 noeuds dû à l’effet du relief des îles, nous mettons pied à terre dans le port de San Sebastian. On y rencontre le soir-même Yaëlle et Nicolas, et leurs deux enfants, qui viennent comme nous du BRYC! Ni une ni deux, un apéro très sympa s’improvise sur Thera.

Petite excursion à vélo dans la ville de San Sebastian, mais les montées environnantes nous découragent d’aller plus loin et c’est finalement à la plage de sable noir à côté du port que nous nous posons une heure en fin de journée.
Ce jeudi 3 novembre, Caroline et Denis, deux de nos très proches amis, arrivent de Bruxelles. On réorganise un peu le bateau pour y vivre à 4 et leur préparons un bon repas, sûrement attendu après leur métro+avion+bus+ferry. Caro arrive en avance dans l’aprèm et Denis avec un peu de retard en soirée. Quel plaisir de les retrouver ici, on est heureux de les accueillir à bord!
Une fois n’est pas coutume, c’est en voiture que nous décidons de parcourir l’île ensemble, direction en matinée vers le Alto de Garajonay, le point culminant de La Gomera (1487m). Il y fait frais quand le soleil se cache, la marche pour atteindre le sommet n’est pas trop longue et nous profitons rapidement de la vue. C’est une première occasion pour Denis de sortir son drone et réaliser de belles prises de vues des montagnes aux alentours. En redescendant, arrêt à Hermigua, jolie petite ville posée dans la vallée du même nom. Nous chercherons en vain une plage sympa et bien exposée l’aprèm. Décision difficile en voyant un beau chaton en bord de route… Il a peut-être une famille et ne serait pas nécessairement plus heureux sur Thera que dans sa montagne! Mais ces yeux, encore un peu et on l’embarquait!… Délicieux restaurant le soir, succession de grandes tapas meilleures les unes que les autres. Ne passez pas à côté de « La Forestera » si vous séjournez à San Sebastian!


p1040965p1040963Nous démarrons la journée du samedi par un bon brunch-cockpit. Il nous faut prendre des forces puisqu’aujourd’hui, nous hissons les voiles vers le nord de Tenerife. Caroline et Denis se sont déclarés partants pour découvrir différents aspect du voilier, y compris une navigation de nuit!Amarres larguées vers 15h, on navigue au près pour s’éloigner de La Gomera mais rapidement le vent tourne travers puis largue. Plusieurs orages dans le lointain autour de nous mais le ciel restera dégagé au-dessus de nos têtes jusqu’à l’arrivée. La nuit se passe bien, nos deux équipiers dorment comme des loirs et Kevin et moi nous relayons pour les quarts. Nous ralentissons à l’approche d’Antequera pour y arriver de jour, mouillage que nous connaissons pour y être allés deux bonnes semaines plus tôt.

Retrouvailles belges à Antequera

p1040951img_7461Un bon dimanche au mouillage entre plaisir et repos, alternant entre baignade, raquettes de plage, ukulele, lecture et petite grimpette pour Denis et moi. En fin de journée, nous voyons arriver notre bateau-ami Hina au loin! Son propriétaire, Nico, est un ami de Bruxelles. Nous avions choisi le port de Wemeldingen aux Pays-Bas en grande partie parce qu’Hina y était. Et voilà nos deux bateaux réunis dans les îles Canaries! Nous voir partir en juillet a été un des déclencheurs décisifs pour que Nico et ses trois équipiers de toujours – David, Yannick et Greg – se lancent dans l’aventure d’une transatlantique! Quelques longueurs de dinghy plus loin et nous montons à bord pour l’apéro, qui évoluera en repas improvisé en mettant en commun nos provisions. Une belle soirée ensemble pour ces retrouvailles!

Nous profitons encore un peu de la baignade le lendemain et laissons passer quelques bons grains avant de partir vers Santa Cruz de Tenerife.

Santa Cruz – vérifications techniques et séminaires

Denis repart le 8 vers Bruxelles après 5 très bons jours passés ensemble; Caro, elle, reste quelques jours de plus… Découvrez en bonus son récit en fin d’article!
Le port de Santa Cruz, c’est celui dont nous partirons pour la traversée. Thera a trouvé sa place ici pour une bonne dizaine de jours. Caro a le plaisir de m’accompagner pour commander un tangon et découvrir un de ses magasins d’accastillage dont nous parlons tant. D’autres allers-retours suivront!
L’organisation avec laquelle nous partons, l’Atlantic Odyssey, organise deux jours et demi de séminaires une semaine avant le départ. En partie donnés par Jimmy Cornell, un navigateur hors pair, ces séminaires couvrent plusieurs domaines très intéressants pour nous, de la météo aux techniques de navigation au portant, en passant par les alternatives post-Caraïbes.
Nous passons également par la case sécurité puisque l’Atlantic Odyssey a une liste de matériel et d’installations obligatoires. Etape globalement passée avec succès, il ne nous manque qu’une couverture anti-feu et une perche IOR (pour faciliter la localisation en cas d’homme à la mer). 

Arrivée de Matthieu et de nos familles

p1040985Alors que nous l’avions au départ proposé sur le ton de la rigolade et sans trop y croire, Matthieu n’a pas hésité à se jeter à l’eau et répondre présent à l’aventure transatlantique! Il est arrivé le 12 novembre et n’a pas chômé depuis! La liste des tâches avant un départ de plusieurs semaines en mer est déjà longue, mais nous avons trouvé le moyen de l’allonger davantage! p1040986Il y a bien entendu l’avitaillement, tous les produits secs quelques jours à l’avance et le frais la veille. A cela, nous avons ajouté entre autres : la révision et amélioration du système de cuves d’eau et de celui du gaz; la révision et le huilage de toutes les poulies et autres pièces d’accastillage; la réparation de la table du cockpit; le remplacement de notre balise de sécurité (pas de gaieté de coeur vu le prix mais la précédente est défectueuse…); la couture de la capote; la fixation d’un réservoir d’eau supplémentaire sur le pont; la découpe du tangon et création d’un système de fixation en trois points (à venir demain); installation d’un multiplexeur (merci Nico pour l’aide précieuse!); fabrication d’un deuxième filet à fruits et légumes…

Ces différentes activités étant agréablement entrecoupées d’apéros et de repas avec notre équipe de supporters! Maman et Jean sont arrivés le 12 et le papa et la tante de Kevin, JM et Monique, le 14.

p1040990Matthieu et moi avons profité d’une excursion au Teide, point culminant de Tenerife et de l’Espagne avec ses 3718m d’altitude. Jolis paysages mais beaucoup de bus malheureusement. Au total, sur les 4h d’excursion, nous n’avons eu qu’une heure cumulée de liberté hors bus!…

***

Et nous voilà à deux jours du départ. Demain, une cérémonie en l’honneur des participants est organisée au yacht club de Santa Cruz; nous devrions y recevoir la médaille de la ville, tout un programme!
Le départ est prévu pour ce samedi 19 novembre à 11h.
Un tracking sera disponible sur le site internet du rallye. Il suffit de suivre ce lien! Il est possible de décocher tous les bateaux et de ne remettre que Thera (exemple choisi au hasard!).
L’Atlantic Odyssey est un rallye familial, sans notion de vitesse, mais avec le plaisir et la sécurité de partir en groupe d’un même point vers une même destination. Bien entendu, chacun choisit son cap et les différentes vitesses des bateaux font que, rapidement, on n’apercevra plus les autres participants. Mais en cas de pépin, il y a toujours la possibilité qu’un bateau se déroute, voire fasse demi-tour.
Nous sommes de loin parmi les plus petits, seul un bateau de 32 pieds participe aussi, mais la moyenne se situe vers les 45 pieds (nous en faisons 34). Si vous nous cherchez sur le tracking, regardez vers l’arrière du peloton! 🙂

_____________________________________
img_7388Bonus : 10 jours dans les Canaries… vu par Caro!

« Le mois de Novembre…le froid s’installe, les doudounes sont de sortie et les décorations de Noël font leur apparition.
Pas pour tout le monde heureusement!

Quelques heures d’avion et me voilà rejoindre nos 2 navigateurs sous le soleil des Canaries.

Après de joyeuses retrouvailles à San Sebastian de La Gomera, célébrées autour d’un bon repas, je m’installe dans la cabine tout confort pour 6 nuits à bord.

L’île, l’une des plus vertes des Canaries, nous a offert de belles randonnées, de petites ruelles pittoresques, une dégustation de plats typiques et d’excellents moments à bord.

Après ces 3 jours natures, Camille et Kevin nous préparent pour notre longue traversée vers le Nord de l’île de Tenerife. L’occasion de vivre avec eux le quotidien de Thera (larguer les amarres, chercher les vents favorables, lancer la grand’voile, spotter les dauphins, cuisiner à bord et les joies du mal de mer).

Une expérience sublimée par les prises de vue de notre photographe attitré, Denis Crickx.

5 mois après ma première navigation sur Thera, je constate avec plaisir l’aisance et l’assurance de nos 2 marins. Une chose est sûre, ils sont prêts pour la Transat.

Loin des clichés touristiques, notre séjour sur Tenerife fut une belle réussite. Nous y avons d’abord découvert de jolies criques, une eau transparente et les apéros avec les bateaux-amis.

Camille et moi avons également démontré de nouveaux talents très prometteurs: ukulélé, aquarelle, identification de poisson comestibles (ou pas), yoga sur la plage, couture…

Ensuite, plus loin de Thera, quelques visites de villes aux accents du Sud, des après-midis plage et surf, des terrasses ensoleillées face à la mer, un séjour en ecolodge au milieu des vignes et l’ascension du Teide, volcan culminant à 3.718m d’altitude.

Bref, 10 jours bien remplis et qui ne m’ont donné qu’une seule envie… les retrouver de l’autre côté pour de nouvelles aventures. »

  

« 1 de 2 »
Partager

3 thoughts on “Semaines 16-17-18 : De La Gomera à Santa Cruz, ou de l’insouciance aux préparatifs!

  1. Coucou du Mexique les amis ! Tout bon de vous lire depuis notre petite plage de l’autre côté de l’océan ! Ok on est passé par dessus nous 😛 on vous souhaites un super traversée, en toute sécurité ! Bienvenue à Math a bord comme nouveau moussaillon ! Courage ! Kirst et Dim

  2. Comme d’habitude, quelle joie de vous lire et de constater que le moral est superbe. Ah,profitez bien de chaque moment.
    On vous suivra bien entendu vague après vague pour cette première de l’Atlantique.
    Bonne brise.
    Monique et Riri

  3. quelques belles photos!Camille de plus enplus jolie…etKevin qui prend du poil de la bête surtout coté muscles! bref en pleine forme pour affronter toutes les vagues de l océan …Gros Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *