P1050770

Aux Antilles françaises… Pani pwoblem!

De mi-février à début avril, nous étions en Martinique au port du Marin, où nous nous sommes amarrés après une assez longue navigation (environ 180 MN) d’une traite de Grenada.
N’ayant pas eu beaucoup l’occasion de découvrir l’île lors de notre première venue, nous avons pu y remédier accompagnés de famille et amis! En effet, les visiteurs se sont succédé avec tout d’abord Maman et Math, suivis de très près de Denis, Bruno (pour un long we) et Gaëlle.
Nous sommes retournés plusieurs fois à certains endroits qui nous avaient particulièrement plus.

J’ai malheureusement fait un séjour au CHU de Fort-de-France (appendicite) fin février pendant le séjour de Maman et Math, ce qui a nécessairement eu un impact nos activités.


Îlet Chevalier

Deux journées (avec Maman et Math et ensuite avec Bruno et Denis) sur ce petit îlet auquel on accède en taxi boat depuis le cap chevalier. Jolie plage à l’eau transparente, snorkeling, possibilité d’une petite marche pour notamment accéder à une autre plage. On y a vu nos premières mangoustes!


Séjour sur la côte Est et presqu’île de la Caravelle

P1050839P1050711Maman a eu la bonne idée de nous réserver quelques nuits sur la côte Est, sur la presqu’île de la Caravelle. Changement de décor pour ma convalescence et l’occasion de profiter d’une piscine, d’un vrai lit et d’accéder plus facilement à certaines activités dans la région. Maman et Math en ont notamment profité pour faire un tour un bateau jusqu’aux îles Chancel et Madame au départ du Robert. Des sentiers de randonnées sont aménagés sur la presqu’île dont une partie est parc naturel. Pendant que Math faisait le grand tour, nous sommes allées Maman, Kevin et moi jusqu’à la baie du Trésor. Nous y sommes retournés deux semaines plus tard avec Denis et Gaëlle et avons cette fois pu profiter du grand tour qui vaut le détour! Vue du phare (qui fonctionne au solaire depuis 1995 et avant cela à l’éolien, depuis 1982), belles falaises, sentiers pas toujours ombragés (on a eu chaud!)… Avec Denis et Gaëlle, nous avons poussé un peu plus au Nord pour voir le Tombolo à Sainte-Marie, cet isthme de sable qui relie l’îlet du nom.


Cascade Didier

IMG_8189Deux visites également! Un sentier assez escarpé et glissant emmène à la première cascade après un passage d’une centaine de mètres dans un tunnel (prévoir une lampe!). Pour notre première visite avec Maman et Math, nous nous sommes arrêtés là, devant la jolie cascade qui a offert une bonne baignade à Maman! Juste avant de se remettre en route, nous avons eu la chance de pouvoir observer une mygale locale qui porte le doux nom de Matoutou. A la voir escalader la végétation avec tant d’aisance, on est quand même ensuite un peu plus attentif aux troncs auxquels on s’accroche!
Lors de notre deuxième excursion avec Gaëlle et Denis, nous sommes montés à la deuxième cascade que l’on atteint au terme d’une rando un peu sportive alternant quelques passages que l’on pourrait presque qualifier d’escalade avec du canyoning en traversant plusieurs fois la rivière. L’effort en valait la peine et nous avons amplement profité de la seconde cascade, certains pour prendre des photos, d’autres pour s’y baigner.


Anse Dufour

Sur les bons conseils de Maman et Mathieu, nous avons profité d’une journée à 5 à l’Anse Dufour avec Bruno, Denis et Gaëlle. Réputée pour les tortues marines qui y sont souvent présentes, nos amis n’ont pas été déçus et ont pu nager à loisir en bonne compagnie! Encore un peu délicat de nager pour moi (suite à l’opération), mon activité de la journée s’est résumée surtout à chercher l’ombre des cocotiers pour me protéger d’un soleil qui ne pardonne pas ici!


Savane des Pétrifications et boucle du Vauclin

IMG_8104P1050807Conseillées par Cathy et Ralf, nos voisins de ponton, la première promenade nous a emmenés Gaëlle, Denis, Kevin et moi dans des paysages très désertiques. Un joli pont, des falaises et une terre balayée par le vent. Partis des Salines, nous y sommes retournés pour le coucher du soleil.

Le second itinéraire, la boucle du Vauclin, est une petite marche facile assez diversifiée, entre la pointe du Vauclin et le lieu-dit Trou Cochon dans la mangrove.


Jardins de Macabou

Céline et Tommaso nous ont accueillis dans leur exploitation pour une visite et table d’hôte dominicale. Nous avions eu l’adresse par Quentin et avons eu du mal à obtenir des places! Après nous avoir énoncés les grands principes de la permaculture, Céline nous a emmenés parmi leurs cinquante essences différentes aux noms plus exotiques les unes que les autres, goûtant à certaines fleurs et profitant de la belle vue au passage. Après une visite à leurs brebis, poules et ânes, nous nous sommes attablés Denis, Kevin, Gaëlle et moi pour une dégustation haute en couleurs et goûts. Parmi les différents mets préparés avec talent par Tommaso, citons par exemple les boutons d’aubergine et mozzarella, sauce tomate ricotta, fleurs de gliceridia et moringa, ou encore la tarte de giraumon et amandes caramélisées, sa fouettée coco et poivre papaye… Un régal!


Morne Larcher et côte Nord-Ouest

P1050878Pente assez raide pour grimper le Morne Larcher, mais courte. En une quarantaine de minutes de crapahutage sur de gros rochers, nous atteignions le sommet. Beau panorama sur la baie du Diamant et le rocher du même nom. Sur le chemin du retour, bref arrêt au monument Cap 110, nommé d’après l’orientation des statues qui regardent vers le Golfe de Guinée et érigé à la mémoire des victimes inconnues de la traite d’un bateau échoué dans l’Anse Caffard.
Le jour du départ de Denis, dernier rescapé de nos visiteurs, nous sommes allés vers la côte Nord-Caraïbe. Un premier arrêt à Saint-Pierre, qui fût un temps la plus grande ville du pays avant d’être dévastée par une éruption du Mont Pelé en 1902, suivi d’une excursion à l’intérieur des terres à la cascade du Saut Gendarme (moins à notre goût que Didier car très aménagée). Pour terminer la journée, apéro et repas au Carbet.


Plages et divers

Entre nos différentes activités, nous avons également passé un peu de temps sur des plages: l’Anse Meunier, l’Anse Figuier, une des plages de Sainte-Luce, toutes trois assez jolies.

Nous retiendrons aussi de la Martinique son important traffic sur la route principale, à peu près à toute heure!
Et finalement, même si les photos sont peut-être trompeuses, il ne fait pas toujours beau sous les Tropiques. Nous avons eu des périodes assez pluvieuses, même anormalement pluvieuses compte tenu de la saison.


… Et Guadeloupe!

Fin mars, nous sommes allés passés 5 jours en Guadeloupe pour y rejoindre la famille de Kevin : sa maman Denise, sa soeur Liza et son compagnon Benoît, et leur petit Maurice de six mois. Nous logions avec eux entre Saint-François et le Moule. Ne rentrant pas à 6 dans une voiture, nous avons expérimenté le stop qui s’est avéré moyennement efficace. Parmi les activités de notre court séjour, deux belles promenades : la Pointe de Châteaux et la Porte d’Enfer, ainsi que quelques moments à la plage ou à l’ombre de la terrasse du gîte et au bord de sa piscine attenante!

« 2 de 3 »
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *